Chémotype

La notion de chémotype, introduite par Pierre Franchomme en 1975 et officialisée en Union Européenne en 2006 avec l'adoption du règlement REACH, sert à désigner une entité chimique différente au sein d'une même espèce.



Catégories :

Botanique - Biochimie - Génétique - Aromathérapie

Recherche sur Google Images :


Source image : grainscanada.gc.ca
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le chémotype est indispensable dès qu'on aborde l'aromathérapie.... Ainsi la nature du sol, l'altitude, le soleil, les conditions climatiques, ... d'obtenir la composition chimique quantitative précise de l'huile principale.... (source : lanaturedanslapeau)
  • Le chémotype est une forme de classification chimique, biologique et botanique qui sert à désigner les ... sans appauvrir les sols et sans irrigation excessive.... (source : kelbio)
  • En 1975 Pierre Franchomme apporte la notion de «chémotype» La chémotype est la mise en ... La précision du chémotype sert à diminuer les échecs thérapeutiques et ... La composition chimique d'une Huile Principale est complexe et chaque... l'ensoleillement, l'altitude, la nature et la composition du sol, ... (source : massage-bebe)

La notion de chémotype (ou chimiotype), introduite par Pierre Franchomme en 1975[1] et officialisée en Union Européenne en 2006 avec l'adoption du règlement REACH, sert à désigner une entité chimique différente au sein d'une même espèce (ensemble d'individu interféconds). Certaines espèces de plantes, de champignons ou de microorganismes (bactéries entre autres) présentent des variations chimiques de leur métabolite secondaire suivant les influences de leurs écodispositifs (altitude, humidité, ensoleillement, biotope, etc. ), quoique leur morphologie mais aussi leur génétique ne sont pas substantiellement transformées, seul leur phénotype chimique est mouvant.

Ce terme s'applique à tout type de composés chimiques appartenant au métabolite secondaire. Les huiles principales tiennent une place prépondérante dans ce phénomène. Chémotype est utilisé en biologie moléculaire en particulier dans ses applications médicales (aromathérapie) et agricoles mais également en parfumerie.


Biotope au sols chauds, secs et calcaire de Thymus vulgaris (Bouche du Rhône)
Article détaillé : Thymus vulgaris.

Un cas exemplaire, est celui du Thym commun (Thymus vulgaris). Sa variabilité chimique est beaucoup influencée par son environnement (le sol, l'altitude, la pression animale ou humaine) et le climat (la température, la pluviométrie, et l'ensoleillement). Mais il semblerait tout de même que ce soient les facteurs pédologiques et climatiques qui provoquent une séparation entre le géraniol, le linalol et alpha-terpinéol d'une part et d'autres part les types thuyanol-4 - terpinéol-4 et les phénoliques.


Notes et références

  1. http ://www. portail-sante. ch/fr/articles/article-8-1


Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A9motype.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu