Hysope

L'Hysope ou hysope officinale est un arbrisseau vivace de la famille des Lamiacées, qu'on trouve dans les environnements de type garrigue dans les régions méditerranéennes.



Catégories :

Flore (nom vernaculaire) - Lamiaceae - Plante condimentaire - Plante mellifère

Recherche sur Google Images :


Source image : lepetitherboriste.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Plante aromatique de la famille des labiées; … (source : fr.wiktionary)
  • [NY 116] : arbrisseau vorace à feuilles persistantes ainsi qu'à fleurs bleues; ailleurs (p. 232) symbole de douceur. (source : artic.ac-besancon)
  • arbrisseau à fleurs bleues que les prêtres hébreux employaient, selon la bible, pour purifier. (source : lettres)


L'Hysope ou hysope officinale est un arbrisseau vivace de la famille des Lamiacées, qu'on trouve dans les environnements de type garrigue dans les régions méditerranéennes. Ses fleurs, qui peuvent être violettes, bleues, blanches ou rouges, sont groupées en épis.

Son nom scientifique est Hyssopus officinalis L, de la famille des Lamiacées (Labiées).

L'espèce est citée dans le Nouveau Testament : «Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et , l'ayant fixée à une branche d'hysope, ils l'approchèrent de sa bouche. Lorsque Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit. »[1].

Distribution

Espèce originaire d'Europe méridionale, d'Afrique du Nord, et d'Asie occidentale (Proche-Orient, Caucase), elle a été naturalisée par la culture dans toute l'Europe et en Amérique du Nord.

Culture

L'hysope trouvait sa place dans les jardins des simples, jardins de curés et autres jardins médiévaux.

Elle préfère les emplacements ensoleillés dans une terre plutôt sèche et bien drainée.

La multiplication peut se faire par semis au printemps en pépinière, les jeunes plants étant mis en place à l'automne, ou bien par division de vieilles touffes au printemps.
Elle appartient à la liste de plantes qui se prêtent bien aussi au bouturage.

La récolte peut intervenir quelques mois après la plantation. On prélève les tiges feuillées avant floraison. Pour obtenir des feuilles tendres, éliminer au fur et à mesure les tiges florales.

Utilisation horticole

L'hysope est utilisée dans les jardins d'ornement comme plante de rocaille. C'est aussi une plante mellifère.

Utilisation alimentaire

L'hysope est une plante potagère comme plante condimentaire. Ses feuilles, fraîches ou séchées, sont utilisées, finement hachées, pour aromatiser les crudités et salades, les farces pour le porc, l'oie ou le canard, mais également dans les sauces et les soupes.
Ses fleurs relèvent agréablement le goût des salades et des légumes.

Elle entre aussi dans la composition de certaines liqueurs, du pastis, de l'eau de mélisse, de l'absinthe suisse. Il fait partie des éléments essentiels de l'élixir de la Grande-Chartreuse, de la bénédictine.
L'hysope a pu aussi servir d'agent aromatisant lors du brassage de la bière[2].

Propriétés toxicologiques et médicinales

L'huile principale d'hysope est interdite en vente libre car elle est neurotoxique et abortive. Cependant, on retrouve l'huile d'hysope dans une liste d'additifs dans les cigarettes.

L'hysope est une plante médicinale. L'ensemble des parties de la plante sont utilisées pour différentes indications thérapeutiques : antiseptique, stimulante, stomachique et expectorante.

Dans le Psaume 51 au verset 9 ; David supplie Dieu : "Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur, lave-moi et je serai plus blanc que la neige !" Les scientifiques ont entrepris des recherches approfondies et ont découvert que cet épice n'a pas uniquement un excellent goût, mais également des propriétés salubres. Ils ont confirmé l'effet antibiotique de l'origan syrien et sa capacité à freiner le processus de vieillissement physique.

Source : Nouvelles d'ISRÆL n° 4 avril 2009 - page 19 Centre "volcani" : http ://www. agri. gov. il/en/home/default. aspx

Utilisation traditionnelle

  • pour stimuler la digestion (aromate),
  • pour aider à l'évacuation des gaz intestinaux (carminatif),
  • comme tonique pour fortifier et soulager les muqueuses des voies respiratoires et des voies gastro-intestinales,
  • comme expectorant pour soulager la toux et autres affections des poumons,
  • pour fortifier le dispositif respiratoire (pectoral),
  • pour diminuer la fièvre (Antipyrétique),
  • pour induire la sudation (diaphorétique).

Source : Santé Canada http ://www. hc-sc. gc. ca/dhp-mps/prodnatur/applications/licen-prod/monograph/mono_hyssop_f. html

Pour aller plus loin

références

  1. Jean (19 :29)
  2. De Tuenda bona valetudine, libellus Eobani Hesr, commentariis doctissilis a Ionne Placotomo… illustratus. Francfort, Christian Egenolf, 1571, 1582. La seconde moitié du livre contient deux traités particulièrement importants de Placotomus sur la bière et sur l'hydromel ; celui de la bière est particulièrement complet. On trouve l'historique de cette boisson, l'art du brasseur, des comparaisons entre bières brunes et blondes, l'analyse des saveurs, la fabrication et la conservation, des descriptions détaillées de diverses bières allemandes. Il termine par les bières aromatisées à la sauge, à l'hysope, aux roses, à l'armoise, à l'origan, à la mélisse, au genièvre, aux cerises, à la prunelle, …

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Hysope.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu