Jean Valnet

Le Docteur Jean Valnet est né le 26 juillet 1920 à Châlons-sur-Marne de famille Franc-Comtoise et décédé à Vulaines-sur-Seine le 29 mai 1995.



Catégories :

Médecin français - Ancien élève du Prytanée national militaire - Aromathérapie - Phytothérapie - Naissance en 1920 - Naissance à Châlons-en-Champagne - Décès en 1995 - Médecin du XXe siècle - Personnalité de la France libre

Recherche sur Google Images :


Source image : astrotheme.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'aromathérapie du Docteur Jean Valnet, le livre qui a fait découvrir les ... Franc-Comtois, le docteur Jean Valnet est depuis longtemps reconnu comme... (source : naturelexotic)

Le Docteur Jean Valnet est né le 26 juillet 1920 à Châlons-sur-Marne de famille Franc-Comtoise et décédé à Vulaines-sur-Seine le 29 mai 1995.

Jean Valnet, médecin et chirurgien des Armées a réhabilité dès 1948 les traitements naturels en s'attachant surtout à définir de manière scientifique le pouvoir thérapeuthique des huiles principales. Il a codifié leurs propriétés, leurs indications et introduit les posologies utiles dans la pratique médicale.

Biographie

DOCTEUR JEAN VALNET

Études : Prytanée militaire de la Flèche, École du Service de Santé Militaire et Faculté de Médecine de Lyon. Diplômé de Médecine Légale et de Psychiatrie, diplômé de Microbiologie et d'Hygiène, diplômé d'Hygiène et de Médecine Coloniale, diplômé de Médecine du Travail. Docteur en Médecine en 1945. Chirurgien.

Carrière militaire : Groupe franc de "Combat" à Lyon en 1942, réseau "Brutus" en 1943, Corps Franc Pommiès, Assistant du Chef des Services chirurgicaux de l'Hôpital d'Evacuation 412 en 1944-1945. Médecin Lieutenant en 1945, et Assistant de chirurgie aux Hôpitaux d'Evacuation 412 et 501 en Allemagne. Médecin de l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr et de l'École d'Application de l'Infanterie. Médecin Capitaine en 1948. Chirurgien de l'Antenne chirurgicale avancée n°1 au Tonkin de 1950 à 1953. Médecin-Chef du Secrétariat d'État à la Guerre, de l'État-Major de l'Armée et du Cabinet du Ministre des Armées de 1953 à 1959. Médecin Commandant en 1958. Médecin Lieutenant-Colonel (ER). Le Docteur Jean VALNET est Officier de la Légion d'Honneur à titre militaire, titulaire des Croix de Guerre 1939-1945 et TŒ (six citations), des Croix du Combattant, du Combattant Volontaire, du Combattant Volontaire de la Résistance, de la Médaille des Français Libres.

Carrière civile : En 1959, le Docteur Jean VALNET quitte l'Armée et devient médecin civil à Paris ­ 78, avenue Kléber à Paris. Instigateur d'une médecine de l'homme total fondée sur les thérapeutiques naturelles, synergiques, actives et dépourvues d'effets secondaires nocifs.

Il expose le résultat de ses travaux, dès le début des années 50 dans de nombreuses publications médicales et divers ouvrages devenus célèbres, réédités plusieurs fois et remis à jour par lui-même jusqu'en 1992 :

• Aromathérapie, traitement des maladies par les essences de plantes (1ère édition 1964 - 11ème et dernière édition 1989) • La santé par les fruits, les légumes et les céréales (1ère édition 1967 - 9ème et dernière édition 1985) • Docteur Nature (1ère édition 1971 - 2ème et dernière édition 1980) • Phytothérapie, traitement des maladies par les plantes (1ère édition 1972 - 6ème et dernière édition1992)


Outre ses observations cliniques, fonds de ses publications et de son enseignement, le Docteur VALNET s'est attaché surtout à l'étude des propriétés anti-infectieuses des huiles principales ainsi qu'à leurs modes d'action.

Le Docteur Jean VALNET crée, en 1973, avec le Docteur Maurice GIRAULT (Dijon), le terme d'antibio-aromatogramme pour caractériser l¹antibiogramme spécifique effectué, non plus avec les antibiotiques classiques, mais avec des essences aromatiques. Depuis, antibio-aromatogramme s'est contracté en aromatogramme, de Jean VALNET et Maurice GIRAULT.

En 1960, le Docteur VALNET préside à Paris le 1er Symposium d¹Aromathérapie Médicale avec pour assesseurs des professeurs de Faculté et membres de l'Académie de Médecine.

À partir de 1961, il est membre correspondant du "Centre Mondial de Recherche Biologique" à Genève. Depuis cette époque, de nombreuses revues scientifiques et la grande presse française ou étrangère consacrent régulièrement des articles, rubriques et comptes-rendus à ses activités.

Officier des Palmes Académiques à 36 ans "pour ses remarquables travaux scientifiques", le Docteur VALNET est aussi Commandeur de l'Ordre National des Palmes Académiques "pour services rendus à l'Enseignement Supérieur", Etoile d'Or de l'Etoile civique, Grand Officier de l'Education sociale pour "services rendus à la France". Il est aussi Commandeur de la Ligue pour la Protection de l'Enfance.

En 1971, il fonde l'Association d'études et de recherches en Aromathérapie et Phytothérapie (A. E. R. A. P. - loi de 1901), première Société du genre en France, qu'il transforme en 1973 en Société Française de Phytothérapie et Aromathérapie (S. F. P. A. - loi de 1901)


En 1981, (J. O. R. F du 2/04/81), il fonde le Collège de Phyto-Aromathérapie et de Médecines de terrain de langue française (loi de 1901), qui a pour objet, à l'instar de sa première société :

• de regrouper les médecins, pharmaciens, vétérinaires, chirurgiens-dentistes, biologistes et autres membres d'autres disciplines scientifiques équivalentes qui, suivant la grande tradition médicale, poursuivent les recherches et études sur la Phytothérapie, l'Aromathérapie, comme sur l'ensemble des techniques naturelles, biologiques et physiques d'amélioration de la santé. Ce collège se trouve par conséquent ouvert aux kinésithérapeutes, diététiciens (ennes) et esthéticiens (ennes). • d'utiliser l'ensemble des moyens et études de recherches scientifiques mis à sa disposition, y compris la mise en œuvre d'analyses pour dépister les fraudes ou falsifications dans toutes préparations thérapeutiques à usage médical, et d'établir des critères précisant la qualité des produits. • d'organiser un Enseignement Post-Universitaire (EPU) destiné aux étudiants ainsi qu'aux praticiens. • de mettre l'ensemble des moyens à disposition et surtout séminaires, documentation dans le cadre de la formation permanente.

À partir des années 60, il fait de nombreuses conférences en France ainsi qu'à l'étranger (Suisse, Allemagne, Angleterre, Belgique, Iran, Liban, États-Unis, Canada, Espagne, Italie, Côte d'Ivoire, Gabon... ), dans les Facultés, sous l'égide de groupements médicaux (F. M. C. ) ou pharmaceutiques (U. T. I. P. ), ou pour le grand public.

De 1976 à 1981, le Docteur Jean VALNET organise un Congrès Mondial annuel de Phytothérapie et d'Aromathérapie auquel participent les Professeurs de Faculté tels que René PARIS, André FOUCAULD, Jean-Marie PELT, Jacques PELLECUER, Maurice JACOB. En 1976 le Congrès a lieu à Paris, en 1977 à Monte-Carlo, en 1978 à Tours, en 1979 à Lyon, en 1981 à Paris.

Ses interventions à la Radio-Télévision, en France ainsi qu'à l'étranger, sont nombreuses allant de la rubrique quotidienne de quelques minutes aux émissions de deux heures en direct.

• Ancien conseiller municipal dans le Doubs, puis en Seine-et-Marne depuis 1959, le Docteur VALNET est président honoraire d'un Centre Culturel et Sportif et d'un Mini-Club de Jeunes. • Membre honoraire des Naturothérapeutes du Québec (1972). • Sociétaire des "Écrivains-Combattants et de la "Société des Gens de Lettres", membre des "Écrivains-Médecins" et de diverses associations médicales et culturelles.

Le Docteur Jean VALNET s¹éteint le 29 mai 1995, après une vie entièrement consacrée à la Médecine ainsi qu'aux malades.

Titres et distinction

Sources[1].

Les travaux et l'apport de Jean Valnet

L'apport du Docteur Jean Valnet est sans conteste la diffusion des connaissances et de l'enseignement de la Phytothérapie et de l'Aromathérapie (voir ses Ouvrages et ses nombreuses Publications Médicales).

Dès 1948, il expose le résultat de ses premiers travaux sur la Phytothérapie et l'Aromathérapie dans la revue médicale l'Hopital. En 1964, il publie son premier ouvrage AROMATHERAPIE, SE SOIGNER PAR LES ESSENCES DE PLANTES devenu célèbre et traduit en 6 langues dont le Japonais. Cet ouvrage a été réédité 11 fois en langue française, et chaque fois complété, revu et corrigé par le Docteur Valnet lui-même jusqu'en 1989.

Dès 1960, il préside à Paris le Premier Symposium d'Aromathérapie Médical avec pour assesseurs des professeurs de Faculté et membres de l'Académie de Médecine. il fait de nombreuses conférences en France ainsi qu'à l'étranger (Angleterre, Belgique, Canada, Espagne, États-Unis, Gabon, Iran, Liban, ... ), etc.

Depuis 1961, il est membre correspondant du «Centre Mondial de Recherche Biologique» à Genève.

Depuis cette époque, de nombreuses revues scientifiques et la grande presse française ou étrangère consacrent régulièrement des articles, rubriques et comptes-rendus à ses activités.

En 1971, il fonde l'Association d'études et de recherches en aromathérapie et phytothérapie (A. E. R. A. P. - loi de 1901), première Société du genre en France, qu'il transforme en 1973 en Entreprise française de Phytothérapie et d'Aromathérapie (S. F. P. A. - loi de 1901). Il l'abandonne en 1980, suivi par l'ensemble des membres de son comité d'honneur (professeurs de Faculté, universitaires, personnalités diverses) en raison d'attitudes équivoques de plusieurs membres de son bureau et de l'atmosphère d'intrigues.

En 1981, il fonde le Collège de phyto-aromathérapie et de médecines de terrain de langue française (J. O. R. F du 2/04/81) (loi de 1901) qui a pour objet, à l'instar de sa première société :

- de regrouper les médecins, pharmaciens, vétérinaires, chirurgiens-dentistes, biologistes, kinésithérapeutes, diététiciens (ennes) et esthéticiens (ennes) qui poursuivent les recherches et études sur la phytothérapie, l'aromathérapie

- d'utiliser l'ensemble des moyens et études de recherches scientifiques mis à sa disposition, y compris la mise en œuvre d'analyses pour dépister les fraudes ou falsifications dans toutes préparations thérapeutiques à usage médical, et d'établir des critères précisant la qualité des produits.

- d'organiser un enseignement post-universitaire destiné aux praticiens.

- de mettre l'ensemble des moyens à disposition et surtout séminaires, documentation dans le cadre de la formation permanente.

Sans compter ses observations cliniques, il s'intéresse aussi à l'étude des propriétés anti-infectieuses, antibiotiques des huile_essentielle.phpe.phpentielle.php" title="Huiles essentielles" class="mw-redirect">huiles principales ainsi qu'à leurs modes d'action à la lumière de la bioélectronique de Louis Claude Vincent [2].

En 1971, le Docteur Maurice Girault (de Dijon) crée le terme d'aromatogramme [3] pour caractériser cet antibiogramme spécifique effectué, non plus avec des antibiotiques classiques, mais avec des huile_essentielle.phpe.phpentielle.php" title="Huiles essentielles" class="mw-redirect">huiles principales. Le Dr Jean Valnet sera un des premiers (en 1964 pour les premières publications à destination du grand public) à diffuser dans le grand public les connaissances sur l'aromathérapie et l'aromatogramme[4].

Depuis 1976, le Docteur Jean Valnet organise un Congrès de phytothérapie et d'aromathérapie (à Paris, Monte-Carlo, Lyon) et de nombreuses journées d'informations.

Signalons qu'il participa aussi à de nombreuses émissions radiophoniques en direct avec les auditeurs ainsi qu'à la télévision (en France ainsi qu'à l'étranger) .

Grâce à son travail inlassable de "défense et d'illustration" de la phytothérapie et de l'aromathérapie, il fut un acteur du renouveau d'intérêt du public et de certains médecins pour ces thérapeutiques.

Notes et références

  1. Biographie de Jean Valnet
  2. Jean Valnet, Aromathérapie, éd. Livre de Poche, 10ème edition (page 564 et suivantes
  3. Maurice Girault et J. Bourgeon, Les cahiers de biothérapie, 1971, n°29.
  4. Jean Valnet, Aromathérapie, éd. Livre de Poche, 1964 (nombreuses éditions ultérieures).

Œuvres

== Liens internes ==

Biographie de Jean Valnet

Articles où Jean Valnet est cité

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Valnet.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu