Santalum spicatum

Santalum spicatum, couramment nommé «bois de santal australien» est un arbre venant des régions semi-arides du sud et de l'ouest de l'Australie.



Catégories :

Arbre - Arbre d'Australie - Santalum - Santalaceae - Flore (nom scientifique) - Arbre de climat méditerranéen - Arbre tolérant à la sécheresse - Huile essentielle - Aromathérapie - Bois

Recherche sur Google Images :


Source image : florabase.calm.wa.gov.au
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • spécifie certaines caractéristiques de l'huile principale de bois de santal, type australien [ Santalum spicatum (R. Br. ) A. DC.... (source : labo-hevea)
Tas de bois de santal dans la Wheatbelt en Australie occidentale
Exportation des bois à Fremantle en 1905

Santalum spicatum, couramment nommé «bois de santal australien» est un arbre venant des régions semi-arides du sud et de l'ouest de l'Australie. Il est utilisé pour son bois et en particulier pour ses huiles employées en médecine et dans l'alimentation. C'est l'une des quatre espèces de bois de santal trouvées en Australie.

Description

Il appartient à la famille des Santalaceæ et a la même distribution que le quandong (Santalum acuminatum) et comme lui est un hémiparasite pompant les nutriments dont il a besoin dans les racines de son hôte. C'est un buisson ou un arbre qui peut atteindre 6 mètres de haut et qui supporte le sel et la sècheresse. Le feuillage est gris vert. Le fruit est sphérique, mesurant à peu près trois centimètres de diamètre, de couleur orange. Une amande comestible entourée d'une coque dure forme le centre du fruit. La graine germe en période chaude et humide. La mise en valeur des terres poue l'agriculture a fait fortement diminuer sa population. Les huiles produites par l'arbre contiennent des produits chimiques qui peuvent être utilisées comme antiseptiques[1].

Commercialisation

Le ramassage et l'exportation de cet arbre ont constitué pendant longtemps une importante source de revenu pour l'économie de l'Australie occidentale et est à l'origine d'une parie de la colonisation de l'intérieur du pays.

Des recherches sont faites par des laboratoires publics ou privés pour la culture et l'exploitation chimique de ses huiles [2], [3]. Les nouvelles plantations ont commencé. L'huile est produite à Mount Romance à Albany. [4] Les surfaces plantées sont passées de 7 to 70 km² entre 2000 et 2006 et on envisage une exportation de 2 000 tonnes de bois par an [5].

Culture

La graine est assez complexe à faire germer et semble dépendre des cycles d'El Niño. Il semble qu'on puisse faire germer les graines en les plaçant dans de la vermiculite humide, enfermées dans un sac plastique ainsi qu'au sein de la maison. Une fois germées, les plantules doivent être positionnées dans un terrain adapté et arrosées de façon correcte.

Références

  1. Santalum, August 2002, Florabase, Department of Environment and conservation. Consulté le 29 avril 2007
  2. http ://www. newcrops. uq. edu. au/newslett/ncnl2-54. htm University of Queensland site's detail
  3. Australian Arid Lands Botanic Garden - Plants : Sandalwood, Santalum spicatum
  4. Sean (reporter) Murphy, «High hopes for native sandalwood», 27 avril 2007, Landline (transcript) , ABC. Consulté le 1er mai 2007
  5. http ://www. fpc. wa. gov. au/pdfs/sandalwood_detail. pdf WA Gov site's detail

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Santalum_spicatum.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu